L'origine des danses Afro-Latino-Caribéennes

SALSA

Description à venir

BACHATA

La bachata est un rythme dansant originaire de République dominicaine, plein de folklore. On peut le considérer comme un mélange de boléro (surtout, le boléro rythmique) avec d'autres influences musicales d'origine africaine et avec d'autres styles comme le son, le merengue, le cha-cha-cha et le tango. La bachata est jouée par plusieurs guitares (deux ou trois), accompagnées de percussions (bongo, maracas, güira) et une basse. On parle aussi de bolero campesino, bolero antillano ou cancion del amargue, une musique associée pendant longtemps aux couches sociales les plus défavorisées de Saint-Domingue. Au tout début, la bachata était dédaignée car c'était une musique qui provenait des classes sociales basses. À ses débuts, elle était très peu diffusée en radio. Mais l'intérêt a surgi à partir des années 1980, avec l'expansion des moyens massifs de communication, le développement du tourisme, et l'effort de quelques compositeurs qui ont remarqué qu'avait surgi un nouveau genre. Les auteurs comme Juan Luis Guerra et Víctor Víctor dans les années 1990, et de Luis Días depuis 1980, ont apporté une vision plus moderne et urbaine. L'expansion du tourisme en République dominicaine dans les années 1980 a offert à la bachata une popularité internationale, qui est alors devenue un symbole de la République dominicaine.
En ce qui concerne la danse : c'est une série de pas simples qui produit un mouvement d'avant en arrière, ou d'un côté à l'autre. Un schéma représentatif serait de la manière suivante : avec le pied gauche, faites un pas vers la gauche, puis ramener le pied droit à côté du pied gauche deux fois de suite, les quatre premiers temps. Faites aussi de même vers la droite en commençant par le pied droit, pour le retour. Sur le quatrième temps et le huitième temps, pointez respectivement le pied droit puis le pied gauche. Le caractère de la danse est obtenu par un mouvement sensuel du corps et de la hanche qui garde une similitude avec certaines danses africaines. C'est une des danses les plus simple à apprendre, beaucoup plus simple que la salsa ou le rock, et est une des danses les plus sensuelles.
La bachata a plusieurs variantes :

  • Bachata moderne: c'est la bachata la plus simple, constituée de figures ou passes, elle se danse principalement en position ouverte ou semi ouverte.
  • Bachata dominicaine ou bachata dominicana: c'est une bachata plus compliquée que la bachata moderne et qui se danse sur des bachata rapides voire très rapides et qui comporte de nombreux jeux de jambes. Elle se danse chez les très bons danseurs de bachata, car elle nécessite de danser en rythme sur des demi-temps, tout en faisant des transferts de hanche. Elle nécessite un guidage très ferme et se danse souvent en position ouverte.
  • Bachata sensual: cette variante de la bachata est très en vogue depuis les années 2005-2010. Elle se danse sur des chansons qui ont un rythme lent et sensuel, elle comporte beaucoup de vagues et se danse avec toutes les parties du corps. Elle nécessite un rapprochement des 2 partenaires et la position habituelle est la position fermée.
  • Bachata traditionnelle, qui fait travailler les hanches et le déplacement du poids du corps, et qui comporte un guidage ferme. Il n'y a pas de mouvement de hanche sur le 4ème et 8ème temps dans cette danse. Il s'agirait de la "bachata originelle".

KIZOMBA

La kizomba a débarqué en France et en Europe depuis quelques années et provient de l’Angola. Elle a d’abord évolué au Cap Vert puis en Europe via le Portugal. C’est une danse très sensuelle, mélange de zouk et de tango. Elle sollicite beaucoup le bas du corps, le haut restant assez statique. Les corps des partenaires de kizomba sont très proches. Pour apprendre à danser la kizomba, il faut se laisser aller aux rythmes très lents et bouger les hanches lorsque le partenaire masculin le décide avec sa main placée au bas du dos de la femme. Ce qui différencie la kizomba du zouk est la touche de tango avec la marche, les portés et les croisés. La danse est variable sur 3 ou 5 temps (contrairement à la salsa cubaine sur 8 temps). L’homme guide avec le haut du corps (et non pas avec les mains), d’où l’importance de rapprocher les bustes et les têtes pour rendre le guidage optimal. Le fameux « marca » (le fait de marquer les temps 3 ou 5) caractérise les figures de base, mais les danseurs peuvent s’en passer pour faire des enchaînements plus longs. Quand on regarde les figures, on constate que le danseur promène sa partenaire sur la piste ; il crée des hésitations (répétitions du début de la figure avant de la finir), et lorsqu’il apporte la touche tango avec un porté ou un glissé, il vérifie l’espace nécessaire autour de lui afin de l’exécuter sans heurter d’autres couples. La kizomba est un dérivé du semba. On la surnomme le tango africain. Cette danse née en Angola s’est vite répandue dans les autres colonies portugaises d’Afrique (Guinée Sao Tomé, Bissau, Mozambique, Cap-vert) pour ensuite envahir le Portugal. C’est Kassav, un groupe antillais mondialement connu qui a inspiré les danseurs angolais lors de leur concert en 1985 à Luanda. La musique kizomba se compose de : la kizomba à proprement parler, le Cabo love,la Semba, tarraxinha, etc. La différence avec la semba vient surtout du rythme, la semba étant beaucoup plus rapide et énergique que la kizomba. La semba est elle-même une descendante de la samba du Brésil. Il faut savoir qu’on ne danse pas la kizomba de la même façon que ce soit en Angola, au Cap Vert ou en Europe. Ce sont trois styles distincts car, quand elle est arrivée en Europe, ce sont des danseurs de salsa qui l’ont adaptée. Elle contient donc une connotation plus latine qu'afro en Europe. Quand la femme danse la kizomba, elle a l’allure d’un félin ; elle adopte une démarche élégante, qui peut paraître exagérée, mais c’est bien là le principe de cette danse : un effet d’ondulation avec les jambes dû au changement du poids du corps d’une hanche à l’autre.

ZUMBA

Alberto Perez dit « Beto » est le créateur du concept Zumba® Fitness. Danseur et professeur de danse d’origine colombienne, il décide en 2000 de quitter son pays natal pour Miami (USA). Son charisme, son style original, sa passion pour les musiques latines et son intérêt pour la culture physique, font qu’en 2001, il crée le concept Zumba®, qui devient un phénomène mondial et populaire que l’on connait aujourd’hui. Zumba®, un mot qui sonne entre samba et rumba souvent scandé dans les titres remixés latinos les plus populaires par Beto lui-même.
Zumba® Fitness est le phénomène danse-gym qui incorpore la musique et les mouvements des danses latines et internationales, créant ainsi des séances d’entrainement dynamiques, amusantes et efficaces pour tous. Les mouvements basés sur le cardio training sont faciles à exécuter et permettent de sculpter votre corps, de tonifier vos muscles et de gagner en endurance. Avec un minimum de pratique, danseurs et non danseurs, pourront facilement suivre une séance de Zumba® puisque vous n’avez pas besoin de savoir danser pour y participer.
Zumba® est un programme original, sensationnel et unique. Ce qui en fait son succès réside dans les éléments suivants :

  • C’est amusant ! Cours cardio déguisé en danse. Les participants s’amusent tout en faisant de l’exercice.
  • C’est différent ! Variété des musiques (latines et internationales), richesse des figures et des mouvements.
  • C’est facile ! Accessible à tous sans niveau de difficulté.
  • C’est efficace ! Entrainement basé sur le cardio training, travail de résistance (le cœur), de sculpture du corps et de tonification des muscles.
  • On se sent bien et à l’aise dans un cours de Zumba®, c’est génial pour l’esprit et pour le corps.

REGGAETON

Description à venir

RAGGA DANCE HALL

Description à venir

LATIN TRAINING

Description à venir